Les bruits blancs sont-ils un bon moyen pour endormir votre bébé ?

0
174
Bébé dormant paisiblement avec un doudou

Savez-vous qu’il est possible de faire du bruit pour endormir votre bébé ? Cela s’appelle les “bruits blancs”. En effet, il est parfois difficile de trouver la solution idéale pour endormir un nourrisson. Entre les pleurs et les crises de panique, le jeune enfant a parfois du mal à trouver le sommeil malgré l’utilisation de berceuses, de peluches, ou de veilleuses. C’est pourquoi pour certains enfants qui refusent de dormir, il est intéressant d’essayer l’utilisation des bruits blancs.

Qu’est-ce qu’un bruit blanc ?

En résumé, ces bruits blancs sont caractérisés par le fait qu’ils restent constamment sur la même longueur d’onde. Ainsi, cette récurrence peut avoir plusieurs vertus dont la principale est de favoriser l’endormissement de certains nourrissons. De plus en plus de doudous ou de veilleuses utilisent cette technique en diffusant divers bruits naturels :

  • Bruit du vent 
  • Bruit de la pluie  
  • Bruit des vagues 
  • Battements du cœur

Cependant, même si vous ne pouvez pas diffuser ces bruits à votre bébé, il est assez simple de recréer d’autres bruits blancs chez soi grâce à des objets du quotidien. Sèche-cheveux, machine à laver, aspirateur ou ventilateur peuvent ainsi jouer ce rôle.

Pourquoi ces bruits blancs sont-ils si efficaces sur les bébés ?

Pour expliquer comment ces bruits particuliers arrivent à calmer et à apaiser le bébé, il faut comprendre que pour l’enfant ces sonorités vont lui rappeler le son qu’il entendait au sein de l’utérus avant sa naissance. Dès lors, en entendant un bruit blanc il y retrouve cette sensation de chaleur et de sécurité qu’il aimait tant auparavant. De plus, ce fond sonore sert aussi à faire abstraction des autres bruits qui peuvent empêcher l’endormissement. Il agit ainsi comme un voile protecteur face aux bruits extérieurs parasites. Cela va ainsi lui permettre de fixer toute son attention sur ces sons doux et calmes qui vont le bercer jusqu’à ce qu’ils rejoignent les bras de Morphée. C’est aussi pour cette raison que certains adultes écoutent parfois ces pistes sonores pour se concentrer durant leur travail.

Bruits blancs : mise en place et règles à suivre

Comment choisir un bruit blanc pour son bébé ?

Tous les bruits blancs n’ont pas le même effet sur chaque nourrisson. En effet, il est important pour les parents d’étudier attentivement quel bruit blanc apprécie son enfant. Pour cela, une phase de test est nécessaire. Durant celle-ci, les parents doivent essayer un seul de ces bruits pendant environ 30 minutes et regarder si le bébé se sent calme, apaisé. Si c’est le cas, bonne nouvelle, vous n’avez pas besoin d’en essayer d’autres. Sinon, il faudra dans les jours qui suivent en essayer un autre jusqu’à temps que vous trouviez le plus adapté pour bébé. Il ne faut cependant pas essayer plusieurs de ces sonorités à la suite, puisque cela risque de n’avoir absolument aucun effet apaisant même si un de ces sons plaît au bébé. De plus, il n’est pas nécessaire d’utiliser cette technique si le nourrisson n’a pas spécifiquement de problèmes de sommeil.

Enfant apaisé avec sa veilleuse diffusant des bruits blancs

Comment faire écouter un bruit blanc à son bébé ?

Il est aujourd’hui très facile de trouver des mobiles, des veilleuses ou des peluches qui peuvent émettre ces bruits. Il existe également de nombreuses vidéos, accessibles gratuitement sur des plateformes d’hébergement comme Youtube, qui compilent ces bruits blancs. Néanmoins, pensez à mettre votre téléphone en mode avion si vous diffusez une vidéo sur celui-ci pour limiter les ondes électromagnétiques auprès du bébé.

Par ailleurs, l’enfant doit être correctement installé pour trouver le sommeil et il faut faire attention à ne pas exposer le bébé à ces bruits avec un niveau sonore trop élevé pour ne pas abîmer son système auditif encore fragile. Il est tout autant déconseillé de diffuser ces sons trop longtemps. Enfin, au bout de quelques semaines ou quelques mois, il faut essayer de réduire l’utilisation des bruits blancs afin que l’enfant apprenne à s’endormir seul indépendamment d’une condition extérieure.

Le désaccord des spécialistes autour de cette notion

Le rapport à l’utilisation des bruits blancs fait débat au sein des spécialistes de la petite enfance. En effet, une partie d’entre eux remet en question son rôle et son utilité vis-à-vis du bébé, créant ainsi de nombreux désaccords autour de ce sujet.

Le bruit blanc, enfreinte au développement de bébé

Pour certains, les bruits blancs empêchent une certaine forme de développement de l’enfant puisqu’il associe ces sons à son environnement utérin tandis qu’après la naissance, il doit justement adopter de nouveaux comportements. Ces bruits vont ainsi créer un certain conditionnement qui empêchera le bébé de s’endormir seul s’il n’entend pas ce bruit. Il faudrait donc favoriser la proximité humaine avec les parents pour qu’il trouve au fur et à mesure son propre rythme d’endormissement.

Le bruit blanc, un repère important pour le nourrisson

A l’inverse, d’autres spécialistes estiment que ces bruits blancs peuvent être pensés de la même façon qu’on comprend l’importance d’un doudou ou d’une tétine pour le nourrisson. En effet, servant de repères institutionnalisés pour l’enfant au moment du coucher, il aura ainsi plus de facilités à comprendre que c’est le moment de s’endormir. De plus, le silence peut également être une source d’angoisses pour un bébé, rendant l’utilisation des bruits blancs encore plus utile.

Bébé qui dort profondément avec une peluche

Ainsi, les bruits blancs peuvent permettre d’apaiser et donc d’endormir le bébé assez rapidement. Leur utilisation doit être correctement mise en place par les parents en fonction des besoins de l’enfant et elle doit se faire seulement si bébé fait face à certains problèmes de sommeil.
Malgré tout, il existe diverses solutions pour calmer bébé et l’aider à s’endormir seul. Dès lors, écoutez votre instinct et votre ressenti de parents car personne ne connaît votre enfant mieux que vous. Aucune technique d’endormissement n’est meilleure qu’une autre, il faut donc agir selon sa propre situation et celle de son bébé.

4.5/5 - (8 votes)

LEAVE A REPLY