Bébé pleure quand il est au lit : que faire ?

0
446
Bébé pleure quand il est au lit

L’heure du coucher approche, bébé est calme et s’endort facilement dans vos bras. Au moment de le poser dans son lit, bébé pleure et il s’arrête seulement lorsque vous le prenez dans vos bras. Quelles sont les raisons de ce comportement et comment aider bébé à s’endormir dans son lit ?

Un phénomène fréquent

Si vous comparez avec votre entourage, on vous a sûrement raconté que bébé s’endort facilement et continue sa sieste ou sa nuit paisiblement dans son lit. Sachez que de nombreux parents sont confrontés à ce phénomène. L’endormissement de votre petit bout est un processus d’apprentissage qui demande au bébé de se caler au rythme jour/nuit. Pour l’aider, il est important de trouver un équilibre entre l’auto-apprentissage et l’accompagnement. Certains bébés nécessitent plus de temps pour apprendre que d’autres : cet apprentissage évolue de la naissance à 3 ans.

Pourquoi bébé pleure quand il est dans son lit ?

Si bébé pleure, c’est parce qu’il veut exprimer un mal-être. Vous avez sûrement déjà entendu certaines personnes vous suggérer de laisser pleurer le bébé. Cependant,  le laisser pleurer ne sera pas efficace car il a besoin de vous et il utilise les pleurs pour vous le faire comprendre. Ne pas aller voir son bébé quand il pleure, pourrait même s’avérer dangereux. Certaines études montrent que cela peut avoir des conséquences négatives sur sa santé et altérer son développement. Un nourrisson utilise les pleurs comme seul moyen de communication. Ainsi en l’ignorant, il aura tendance à ressentir de l’anxiété. Au fur et à mesure du temps, les parents arriveront plus facilement à identifier la cause des pleurs de leur enfant.

Prendre son bébé dès qu’il pleure va l’apaiser et il saura en redemander. En revanche, il faut faire attention de ne pas tomber dans l’excès inverse, c’est-à-dire, systématiquement le laisser pleurer sans le prendre dans ses bras. L’objectif est d’aider bébé à devenir autonome dans son sommeil. On ne laisse pas pleurer son enfant mais on utilise d’autres méthodes qui évitent de le prendre à chaque fois dans ses bras.

Que faire pour l’aider à s’endormir paisiblement ?

  • Un bon rythme de  sommeil

Une des raisons principales de ce problème est souvent liée à des troubles du sommeil. Pour améliorer le sommeil de votre enfant au moment du coucher, ne le privez pas de sommeil en journée. S’il est très fatigué, il aura encore plus de difficultés à s’endormir. En revanche, essayez de réduire puis de retirer la sieste en fin de journée pour éviter de déborder sur sa nuit.

Si votre enfant se réveille autour de 5h du matin, la raison est souvent liée à un retard de sommeil. A partir de 6 mois, les bébés dorment entre 11 et 12 heures par nuit avec généralement une sieste le matin et une l’après-midi. En vous éloignant trop de ce rythme de sommeil, bébé risque d’accumuler du retard de sommeil.  Ce retard peut engendrer des réveils très matinaux.

De plus, quand votre enfant arrive à l’âge de 10 mois, sachez qu’il n’a pas besoin de manger durant la nuit, ainsi lui donner un biberon pourrait lui donner la mauvaise habitude de prendre ce biberon avant de se rendormir. Essayez donc petit à petit, de retirer cette habitude durant son sommeil.

  • L’environnement de sommeil

Réaménager l’environnement de sommeil peut également être une solution ! Vous pouvez par exemple installer une lumière tamisée, mettre une musique douce et ne pas surchauffer la pièce. Placez le lit de manière à ce que votre petit bout puisse voir l’entrée de la chambre, plus bébé sera rassuré et dans une atmosphère zen, plus il sera facile pour lui de s’endormir.

  • Le rituel du coucher

Prenez le temps d’effectuer les étapes du rituel du coucher et chaque soir dans cet ordre-ci. Même si vous appréhendez ce moment, veillez à rester le plus zen possible. C’est la fin de la journée et vous êtes fatigués, mais être parent c’est aussi un métier ! Il est très important de préparer le sommeil et de mettre bébé dans les meilleures conditions possibles : accompagnez-le en lui proposant un doudou avec votre odeur, réservez-lui un temps de câlins et répétez ces mêmes pratiques chaque soir.

En somme, pour endormir bébé sans le laisser pleurer il existe quelques conseils à tester mais il faut surtout attendre qu’il soit prêt à s’endormir. Si l’on s’obstine à endormir l’enfant sans que ce dernier soit dans une atmosphère adaptée, il pourra devenir encore plus dépendant de ses parents.

Bébé qui dort paisiblement

  • Etre présent.e sans se rendre indispensable

Pour que votre bébé devienne autonome, il a besoin de se sentir en sécurité mais il doit aussi savoir que vous croyez en sa capacité. Pensez à ne pas systématiquement le garder dans vos bras quand il ne le réclame pas. En le posant, vous le laissez trouver ses repères et explorer tout seul le monde extérieur. En d’autres termes, ce que nous voulons, c’est lui montrer que nous avons confiance en ses capacités tout en étant présents dès qu’il a besoin de nous.

Aussi, n’hésitez pas à vous renseigner auprès d’un spécialiste sur les recommandations adaptées à l’âge de votre enfant. Se faire aider par un professionnel n’est pas un signe de faiblesse, il est important de ne pas rester seul pour trouver des solutions.

En adaptant les heures de sommeil et son besoin ou non d’alimentation la nuit,  vous remarquerez peut-être que votre bébé s’endormira plus facilement. Le sommeil est crucial pour votre bébé car c’est à ce moment-là qu’il se développe notamment grâce à ses rêves.

Si l’on peut vous donner un dernier conseil : écoutez votre instinct. Il arrive souvent que l’entourage donne son avis sur le comportement que vous avez avec votre enfant. Ne soyez pas trop influencé par ces avis extérieurs et écoutez-vous. Quelles que soient les décisions que vous preniez concernant l’éducation de votre enfant, vous recevrez des avis contraires. Aucun parent n’est parfait alors faites vous confiance et faites ce qui vous semble le mieux pour votre bébé.

Rate this post

LEAVE A REPLY